Bien que la canicule ralentisse nos envies tricotesques, nous êtions nombreuses (+ un) à être venu(e)s au Passiflore ce mercredi. Heureusement l'air y était conditionné (mais pas trop).

Beaucoup de monde finalement, les fidèles quoi (sauf Stéphanie partie se ressourcer en Bretagne et Tina, alors que l'une d'entre nous voulait absolument lui poser une question chaussettes).

Viviane nous venait de Liège avec du mohair d'avant guerre, du temps où le mohair grattait encore - grattante aussi la laine que moman avait choisi dans son stock pour commencer une brassière turquoise mais elle a promis de ne pas la continuer.

KIm musardait et Jacqueline

Sophie est enfin arrivée et nous a fait baver avec la nouvelle étole en mérinos du plus beau violet au beau dessin paisley, et puis elle a commencé à parler "sumac" et "renouée (?)" avec Viviane et mon petit doigt m'a dit qu'elles en avaient discuté longtemps encore après la fermeture du Passiflore.

Pas de vacances pour le café tricot cette année, RV le 16 août (edit a Sophie et Viviane, deso j'avais oublié de corrigé)