C’est dommage, Stéphanie, que tu n’as pu rester un jour de plus à Bruxelles pour ton café tricot et je te remercie d’être une des privilégiées que tu as rencontrées.

Il y avait des absentes excusées pour cause de vacances et puis il y avait Jacqueline et Christine qui comme d’habitude rivalisaient de bon goût, l’une avec un début de pinwheel, l’autre avec des chaussettes

Et puis il y avait une dame anglaise (j’espère que ma mère ne l’a pas fait fuir, elle voulait absolument qu’elle l’enmène en Angleterre – excusez la, elle est en manque) et puis une autre dame, désolée j’ai pas demandé les noms, j’avais la tête ailleurs, envie de vacances, moi aussi

On se retrouve le 20 février

PS :

Si quelqu’une possède un livre d’Elizabeth Zimmerman pourrait elle l’apporter histoire de voir si cela vaut la peine de commander sur un site ou l’autre