Bonjour Stéphanie,

Le moins qu'on puisse dire c'est que l'année n'a pas très bien commencé, car c'est un café tricot... sans tricot.

Il y a un mois le coffee shop regrettait que notre réunion était annulée et en janvier, on se fait virer... le patron en congé, c'est un inconnu qui nous sginale que "et d'ailleurs le tricot, c'est fini, plus admis..." mon avis on doit leur faire peur avec nos aiguilles.

Christine, (encore pardon d'avoir beaucoup discuté avec ma copine Véro mais il y avait réunion pour le micro marché créateurs) est là sans sa maman qui doit travailler tard ce soir là, Grazia parvient à arriver jusqu'à notre table malgré le barrage "madame, on va bientôt fermer" (et pourquoi la-petite-vieille-qui-n'aime-pas-les-enfants, elle, elle peut rester "aussi longtemps que vous avez envie")

Voilà, on ne sait pas très bien ce qu'on va faire le mois prochain, je suis un peu à cours d'idées et surtout de temps et de plus je ne pourrai pas me libérer le 17 février, personne pour me remplacer au magasin...

A bientôt j'espère, toute suggestion est la bien venue...