Bonjour Stéphanie,

Le devoir m'appelant je n'étais pas au premier café tricot à l'Hirondelle d'or, mais je connais l'endroit pour y avoir acheté plusieurs fois des plats exotiques.

Leila est la première et étudie la carte, puis moman, Christine. A l'heure, la porte s'ouvre rien que pour elles, un accueil avec le sourire, cela fait du bien.

Leila, sans Théo, tricote de la dentelle grise, Christine qui arborait "carré magique" de la Droguerie (coucou ces dames du Kaléidoscope, allez-vous encore organiser un café trciot avec le nouvel agencement du magasin?) tricotait du mauve avec la technique magical loop tandis que sa maman remontait les mailles d'un pull homme quant à moman elle m'a commencé une étole en Purelife recycled de rowan.

Toutes furent ravies de ce café tricot. Leila, ton plat était-il bon ?

Prochain R-V : 17 mars